Attention…Patous !

Qui a perdu l’autre ?

patou3

Drôle de scène, ce matin, dans nos montagnes, où cinq patous erraient, seuls sur la route menant au village de Pierlas. Alors que la municipalité met tout en oeuvre pour vanter les mérites de ses chemins de randonnées, qu’elle tente de valoriser son auberge, ces chiens de bergers ne semblaient pas lutter contre le loup et ses dégâts, ni surveiller (ou de très loin) un quelconque troupeau. 

A cette époque de revendications salariales, ils semblaient plus agressifs qu’un représentant syndical de la CGT luttant contre la modification du statut des cheminots. Mais que ce serait’il passé si des enfants avaient été présents au jardin d’enfants ou en cas de présence de randonneurs ? On ne saura pas..et c’est préférable.

Espérons qu’ils auront su regagner leur maître.